La Canée

Ville / Village

Superbe port vénitien avec son vieux temple, ses bars et ses départs de balades en bateau. On peut arpenter ses ruelles ou se laisser conduire par une calèche.

Histoire

La Canée est située sur l’ancien emplacement minoen de Kydonia. La ville se développe à nouveau à la fin de l’époque minoenne comme une importante cité-État de la Grèce classique. La cité est assez importante pour être mentionnée dans l’Odyssée d’Homère. Les armées musulmanes prennent possession de l’île en 824, reprise par les Byzantins en 921, qui commencent alors à fortifier la ville pour empêcher sa reconquête par les musulmans. En 1252, les Vénitiens parviennent à s'imposer aux Crétois mais en 1263, les Génois conduits par le comte de Malte, Henrico Pescatore, avec l’appui de la population, prennent la ville. Ils la conservent jusqu’en 1285, date de sa reconquête par les Vénitiens. La Canée est alors le siège administratif de la région, et devient un centre de commerce ainsi qu’une région agricole fertile. Les contacts avec les Vénitiens favorisent les échanges entre les deux cultures. Le nom de la ville se transforme en La Canea et des fortifications sont construites tout autour de la ville pour la protéger des invasions et des pirates, donnant à la cité la forme qu’elle a aujourd’hui.

Accès

Le centre ville de Hania est difficilement accessible en voiture. Il faut se garer assez loin du port, puis progresser à pied. On peut ensuite faire le tour de la veille ville assez facilement. Il y a même des calèches pour les plius fénéants.

A ne pas rater

Le port venitien, évidemment, avec son phare, sa mosquée (mosquée des Janissaires), relique de l'époque otomane. De nombreux bars très agréables, en terrasse. Très touristique le soir, plutôt calme la journée. La Cannée possède également des ruelles étroites avec quelques boutiques authentiques. On peut aussi au départ du port faire une excursion en bateau de quelues heures à la découverte des îles locales et de leur faune (cabris notamment).

Sur Place

On peut facilement manger à la Canée. Visiter les très nombreuses églises permet de passer dans cette ville, dont on ne se lasse pas, plusieurs heures.

Lieux Similaires (17)

1005